+ de critères

L’Observatoire de la Côte Aquitaine, outil opérationnel d’aide à la gestion du littoral

Créé en 1996, l’Observatoire de la Côte Aquitaine (OCA) a pour rôle de mettre au service des acteurs du littoral un outil scientifique et technique d’aide à la décision, à la gestion et à la prévention des risques côtiers. L’enjeu est d’accompagner les stratégies de développement durable de manière à prendre en compte l’évolution morphologique du littoral et les richesses de son patrimoine naturel tout en s’adaptant au changement climatique.

Illustration
© Observatoire de la Côte Aquitaine / Com’ by AVM

Les missions de l’Observatoire de la Côte Aquitaine sont les suivantes :

  • connaître l'environnement en mobilisant notamment un réseau unique de mesures et d'observations scientifiques et techniques afin de suivre l'évolution de l'érosion du littoral, les phénomènes de submersion marine et de tempêtes à partir d'instruments de précision : GPS, LIDAR, photographies aériennes, images satellites de très haute résolution, lasers 3D...
  • expertiser et recommander en offrant gratuitement aux élus et aux décideurs un savoir-faire scientifique, technique et objectif d'aide à la décision et à la gestion de l'environnement du littoral aquitain
  • communiquer en mettant à disposition du grand public et des gestionnaires de la Côte Aquitaine des données scientifiques et des informations actualisées, validées par des groupes d'experts sur la faune, la flore et la qualité du milieu.

Le contexte :

L'Office national des forêts, premier gestionnaire d'espaces naturels en France, assure la gestion des forêts domaniales (propriété de l'Etat) et des forêts des collectivités, en Aquitaine.

Au niveau du littoral aquitain (Nouvelle-Aquitaine), l'ONF gère plus de 78.000 ha de forêts dunaires, dont près de 8.000 ha sont composés de dunes non boisées qui ont une double vocation de protection de la biodiversité et de protection contre l'érosion littorale.

L'ONF est également un acteur important de la prévention des risques naturels assurant une protection contre les aléas climatiques ou géologiques grâce à ses travaux de génie écologique dans les milieux sensibles. Il est le premier opérateur historique de la protection du littoral en région Nouvelle-Aquitaine et assure ainsi la protection de plus de 80% du littoral sableux de la région : 250 km de côte dunaire en Aquitaine et 70 km en Charente-Maritime.

La protection des dunes et du littoral sableux, mission d'intérêt général confiée à l'ONF par l'Etat et les collectivités, mobilise l'expertise de l'établissement public le long de la côte atlantique à travers la gestion de vastes espaces dunaires.

L'ONF anime un réseau de personnes qui interviennent dans le cadre de l'Observatoire de la Côte Aquitaine conjointement avec le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières).

Les missions :

Dans ce contexte, compte tenu des compétences acquises par ses équipes, l'ONF participe aux suivis morpho sédimentaires du littoral sableux en faisant un suivi des érosions marines à court (entailles d'érosion) et moyen terme (type des contacts plages - dunes ainsi qu'à la détermination bisannuelle de l'état sédimentaire des plages).

L'ONF et son réseau d'observateurs, présents au quotidien sur le terrain, participent activement au "Réseau tempêtes" de l'OCA qui a pour objectif de capitaliser les informations sur les tempêtes majeures ayant affecté le littoral régional et de mettre à disposition du public ces informations.

L'ONF assure, par ailleurs, le suivi d'indicateurs environnementaux (flore dunaire, arthropodes des hauts de plages et des dunes mobiles, populations de Gravelots à Collier Interrompu,...) à mettre en lien avec l'état sédimentaire du littoral. A cela, s'ajoute un indicateur intégré de l'état de la dune non boisé qui prend en compte des variables écologiques et sédimentaires.

Enfin, l'ONF contribue avec le BRGM à l'élaboration d'expertises au bénéfice des collectivités locales et participe aux actions de communication à destination de la presse, du grand public et des institutions.

Ce programme bénéficie de financements multiples de la part des partenaires institutionnels : Union européenne (via les fonds FEDER), Etat, région et départements.

Les partenaires financeurs

  • l'Union européenne avec le Fonds européen de développement régional (FEDER)
  • l'Etat
  • la Région Nouvelle-Aquitaine
  • le Département de la Gironde
  • le Département des Landes
  • l'ONF
  • le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières)
  • le Département des Pyrénées-Atlantiques
  • le Siba (Syndicat intercommunal du bassin d'Arcachon).
Conseil départemental de Gironde Office national des forêts Observatoire de la côte aquitaine Etat BRGM - Bureau de recherches géologiques et minières UE - Fonds européen de développement régional
Ressources