+ de critères
 

actu Deux chablis d'une qualité exceptionnelle trouvés en forêt de Tronçais
24/05/18 Allier

Deux chablis d'une qualité exceptionnelle ont été trouvés en forêt de Tronçais, et ils serviront à la filière de la tonnellerie française.

Deux chablis aux qualités exceptionnelles
Deux chablis exceptionnels alimenteront la tonnellerie française © Francis Lièvre / ONF

« Voilà deux chablis d’une qualité de bois exceptionnelle ! »

C’est en substance ce qui s’est dit vendredi dernier lors de la dernière vente de bois qui réunissait les professionnels du secteur et l’ONF à Lamotte-Beuvron.

« Rappelons qu’un chablis est un arbre renversé sous l'action de différents agents naturels vent, orage, neige et sans l’intervention de l’homme » nous explique Francis Lièvre, chef du service bois au sein de l’agence ONF Berry-Bourbonnais.

L’histoire commence fin 2017, début 2018 lorsqu’un un technicien forestier remarque que les deux colosses sont tombés et se retrouvent à même le sol. Après un diagnostic plus approfondi, il en a conclu que ces deux chablis ont un bois d’une qualité rare. Les agents forestiers de l’Unité Territoriale de Tronçais ont décidé que les deux arbres étaient exploitables et qu’ils pourraient être vendus.

« Ces deux grumes d’une dizaine de mètres de long, d’un diamètre compris entre 91 et 98 cm sont d’une qualité exceptionnelle, et nous les avons enregistrées en catégorie A et B » nous dit Francis Lièvre.

Ce vendredi 18 mai, le lot a été vendu à un prix de 1.557 euros le m³ ce qui constitue un prix très rare. Ces bois ont été achetés par une entreprise voisine de Tronçais, et ils alimenteront la filière française de la tonnellerie. Rappelons que ce même jour l’agence ONF Berry-Bourbonnais a vendu 19 lots de qualité A, B et C pour un montant de 503.360 euros, soit un prix moyen de 572 euros le m³.

Francis Lièvre constate « une hausse des cours de bois par rapport à 2017, ce qui est le reflet d’une forte demande des produits liés à la tonnellerie, et de la qualité des bois produits sur l’agence Berry-Bourbonnais » et de conclure « je tiens à saluer le travail réalisé par les équipes de l’UT de Tronçais ».

Ressources