+ de critères

 

Promeneur : en direct

Le retour n’est pas l’aller

Le retour n'est pas l'aller, la lumière et le paysage change, youpi !
Le retour n'est pas l'aller, la lumière et le paysage change, youpi !

Bien souvent, le promeneur emprunte pour le retour, par sécurité, le même itinéraire qu'à l'aller sauf s'il est sûr que le balisage qu'il suit le ramène à son point de départ.

Pour autant, le chemin du retour n'est pas le même car c'est l'occasion de goûter à des sensations différentes :

  1. les points de vue ne sont pas identiques
  1. la course du soleil modifie les lumières et les ombres
  1. le rythme des reliefs est transformé.

Un même parcours n’est jamais le même

Bien souvent, le promeneur a ses habitudes dans la forêt qu'il fréquente le plus.

Pour autant, un chemin n'est pas le même au fil des saisons :

  1. le couvert végétal offre des perspectives très variées au printemps, en été et en automne
  1. bruits et odeurs sont aussi différents suivant les saisons et les heures de la journée
  1. en hiver, les troncs et les branches se révèlent dans toute leur présence
  1. par temps de neige, la forêt devient irréelle car le sol disparaît
  1. les rencontres et les traces animales diffèrent aussi selon les saisons.
Ressources