+ de critères

 

4x4, motos et quads : à la découverte

La présence de 4X4, motos et quads est de plus en plus visible sur les chemins forestiers. Leurs conducteurs, professionnels de la forêt ou particuliers, ont à connaître les particularités du milieu naturel et à respecter la réglementation. Regard sur une conduite en quelques verbes…

Rouler

Les 4x4 sont surtout utilisés en montagne, pour emprunter les pistes
Les 4x4 sont surtout utilisés en montagne, pour emprunter les pistes © ONF

L'utilisation du 4x4, de la moto et du quad s'est développée vers le milieu naturel, tout particulièrement ces vingt dernières années.

A l'origine, ces véhicules étaient utilisés pour pouvoir emprunter à titre utilitaire des itinéraires non accessibles aux véhicules courants.

En forêt publique, seules les routes ouvertes à la circulation peuvent être empruntées car le milieu naturel est fragile. Les autres sont interdites d'accès, notamment pour préserver le calme et la tranquillité recherchés par le public.

Rencontrer

Forestiers, bûcherons, marchands de bois, chasseurs, pompiers forestiers, qui peuvent être amenés à utiliser 4x4 ou quads dans le cadre de leur activité, savent que le milieu naturel impose une conduite exigeante.

Le conducteur doit s'adapter à des configurations différentes : dénivelés brusques, sol meuble ou détrempé...

Sa visibilité est beaucoup plus limitée ; des branches basses ou des arbres tombés peuvent barrer le chemin ; des animaux peuvent couper le passage de manière impromptue. Les conditions de conduite particulières rencontrées en forêt supposent donc une vigilance et une acuité importantes. C'est aussi le cas sur les routes autorisées en forêt.

Respecter

Utiliser un véhicule à moteur tout terrain commande un grand respect du milieu naturel.

L'impact du roulement de ces engins sur le sol est conséquent, des ornières se creusent rapidement, les nuisances sonores perturbent la faune comme les autres usagers.

C'est pourquoi l'accès à la forêt n'est pas l'accès à toute la forêt. Toute conduite en dehors des voies ouvertes est sanctionnée par le Code forestier (art. R331.3).

Ressources