+ de critères

 

Le blaierau : connaissance

Contrairement à ce que l’on pourrait croire à voir son air pataud, le blaireau est loin d’être bête ! Ce très bon constructeur de logements souterrains vit principalement la nuit et non le jour, alors difficile de le voir !

Quizz

Sais-tu comment s’appellent la maman et les bébés blaireaux ?


Plus sur: Quizz

Une maison souterraine agréable

Jeune blaireau
Jeune blaireau © Jean-Michel Douche / ONF

Ce nounours noir au museau pointu avec deux bandes blanches, haut de 30 cm et long de 90 cm environ, passe ses journées à dormir dans son vaste terrier. Il le creuse à l'aide de ses pattes aux longues griffes pointues comme des pattes d'ours miniatures.

Plus qu'une simple succession de tunnels, c'est un gigantesque labyrinthe fait de couloirs, de chambres, d'une pouponnière et d'un garde-manger. Bien sûr, il n'oublie pas de faire plusieurs sorties de secours. C'est donc dans un vrai palace souterrain que vivent plusieurs générations de blaireaux.

Sortie de nuit

Des blaireaux surpris par le photographe à leur sortie du terrier
Des blaireaux surpris par le photographe à leur sortie du terrier © Jean-Marie Triboulot / ONF

A la nuit tombée, il pointe le museau vers une des nombreuses sorties du terrier et reste un long moment à humer l'air pour s'assurer qu'il n'y a pas de danger. Le blaireau est très prudent.

Une fois dehors, quel bonheur de ne plus être à l'étroit et de profiter de l'espace! Chacun se dégourdit et va au toilettes. Les petits blaireaux ont le droit de jouer, le toboggan est un de leur jeu préféré avec les roulades.

Il est temps pour les parents de partir faire les courses : trouver vers, insectes, escargots, lézards, grenouilles, souris, taupes, vers de terre et œufs d'oiseaux et même visiter des nids de guêpes pour prendre les larves, ou encore dévorer des champignons et des glands.

Mais comment rapporter tout cela à la maison ?  les parents blaireaux n'ont pas de caddy pour transporter les courses ! Alors, ils ingurgitent leurs provisions, et revenus au terrier, il régurgiteront une partie de la nourriture pour leurs petits.

QUELLE BONNE IDEE !

© Jean-Michel Douche / ONF

Très vite, les hommes ont trouvé une utilité aux poils épais et doux de ce poilu noir et blanc : servir de pinceaux pour étaler la mousse à raser. Encore aujourd'hui, l'ustensile qui sert aux papas à se barbouiller les joues avant de se raser s'appelle un blaireau et certains sont effectivement en poils de blaireau.

Les artiste-peintres, eux aussi, connaissent bien les qualités des pinceaux en poils de blaireau.

Monsieur propre

Le blaireau est un vrai maniaque de propreté ! Il nettoie régulièrement les chambres de son terrier en changeant les matelas faits de feuilles, mousses et d'herbes. Mais ce n'est pas tout : il dispose de toilettes à l'extérieur. Il s'agit de trous creusés à cet usage et dans lesquels la famille blaireau fait ses besoins. Il en a aussi le long des sentiers qu'il parcourt habituellement.

Son principal ennemi : l'homme

Ce blaireau s'est fait surprendre par un véhicule, sinon, il serait bien caché au fond de son terrier.
Ce blaireau s'est fait surprendre par un véhicule, sinon, il serait bien caché au fond de son terrier. © Alain Blumet / ONF

 

  1. Les voitures : éblouis par les phares, beaucoup de blaireaux périssent sous les roues des voitures. C'est hélàs comme cela que l'on voit le plus souvent un blaireau de jour !
  2. Les pesticides : en mangeant des vers de terre porteurs de résidusde pesticides, les blaireaux s’intoxiquent
  3. Les chasseurs : les blaireaux sont encore aujourd’hui chassés à l’aide de chiens qui pénètrent dans les terriers, mais ils savent se défendre avec leurs griffes
Ressources