+ de critères

Chauves-souris : la Pipistrelle de Savi

Présente dans le Sud de l'Europe, en bordure de la Méditerranée, jusqu'en Grèce.

 Pipistrelle de Savi
Pipistrelle de Savi © P. Favre
  1. Description

Nom latin : Hypsugo savii

Espèce de petite taille, les oreilles sont plus larges et plus arrondies que celles des autres espèces du genre Pipistrellus.

Le tragus est court et un peu élargi à son extrémité (tourné vers l'intérieur).

C'est son pelage qui est caractéristique, avec un dos brun-doré et un ventre plutôt gris-blanchâtre, l'un tranchant bien par rapport à l'autre.

Oreilles et museau brun-noir à noirs.

Risque de confusion : Pipistrelle commune, la Pipistrelle de Nathusius, la Pipistrelle de Khul, et la Sérotine commune.

  1. Habitat

Espèce typique des paysages karstiques et des zones de montagnes.

Pouvant voler dans le ciel, le Vespère de Savi apprécie particulièrement les forêts bordées de falaises et les pentes des vallées. Il longe aussi les lisières.

Ses visites du milieu urbain le conduisent essentiellement aux abords des réverbères.

  1. Comportement

Très mal connu.

Les accouplements ont lieu en août-septembre et les colonies se rassemblent à la fin du printemps.

Les 20 à 70 femelles mettent alors bas jusqu'à 2 petits (de la mi-juin à début juillet).

 

  1. Régime alimentaire

De par sa petite taille, l'espèce ne se nourrit que de petits insectes.

Son vol rapide dès la tombée du jour l'oriente vers des papillons, des moustiques, des punaises et autres proies de petite taille.

 

  1. Menaces et protection

 Espèce en forte régression.

Mesures de la Pipistrelle de Savi
Mesures de la Pipistrelle de Savi © Laurent Tillon / ONF
Ressources