| 
More criterions

Les chauves-souris

Cette espèce vit en Europe. Ses populations vont jusqu'en Sibérie occidentale, en Chine et au Japon, parfois vers le Maghreb.

  • Send to a friend
  1. Description

Nom latin : Nyctalus noctula

Parmi les plus grandes espèces d'Europe, la Noctule commune possède des bourrelets glandulaires (blancs) à l'angle des commissures des lèvres, à l'intérieur de la bouche, typique des noctules.

Ses oreilles sont très larges à la base, triangulaires avec l'extrémité arrondie.

Le tragus est petit, en forme de champignon.

Les ailes sont longues et fines, parfaitement adaptées au vol rapide.

Enfin, son pelage est uniformément brun-roux, court et lisse. Les oreilles, le museau (dépourvu de poils) et la patagium sont bruns.

Risque de confusion : Noctule de Leisler et Grande Noctule.

 

  1. Habitat

Espèce exclusivement sylvestre, qui vit principalement dans les forêts, mais qui peut être également présente dans les parcs et jardins.

On la trouve en plaine et en montagne jusqu'à 2000 m.

Les colonies occupent les gîtes arboricoles (trous de pic, fentes, fissures, ou autres arbres creux). Elle accepte aussi les nichoirs.

Elle est signalée dans les villes, parfois les allées de platanes le long des routes.

 

  1. Comportement

Espèce migratrice, elle va dans le Sud pour hiberner d'octobre à mars dans les arbres creux, dans les fentes profondes des rochers, dans les fissures d'immeubles, et dans les grottes dans le sud-est de l'Europe.

De par sa morphologie, elle s'aventure rarement dans les sous-bois, reste plutôt dans les allées forestières ouvertes en hauteur et chasse essentiellement au-dessus de la canopée. Vole parfois dans les espaces dégagés (prairies, landes, étangs, mares...).

Les colonies émettent des cris aigus en été par fortes chaleurs, audibles jusqu'à plus de 50 m. La Noctule vit en colonie généralement avec 20 à 50 individus, pouvant aller jusqu'à 100 femelles (cas assez rare).

Avec une longévité supérieure à 12 ans, la femelle atteint la maturité sexuelle après 1 an, après 2 ans pour le mâle. Pour s'accoupler, ce dernier choisit un gîte sylvestre, d'où il chante pour attirer les femelles (il constitue des harems de 4 à 5 femelles).

Au printemps, les femelles se regroupent en colonies de 20 à 50, dans les gîtes d'été, à partir de la mi-mai.

Elles y mettent bas 1 seul petit, rarement 2 ou 3. Ils naissent nus, le pelage gris ne pousse qu'à partir de 15 jours et devient brun à 36 jours. Le vol s'amorce à la quatrième semaine. L'animal s'émancipe au bout de 7 à 8 semaines.

 

  1. Régime alimentaire

Exclusivement insectivore, elle se nourrit principalement de gros coléoptères et des papillons s'échappant de la canopée.

Elle peut faire plusieurs kilomètres pour regagner son territoire de chasse.

Son vol rapide (50 km/h) ne lui permet pas de sélectionner les animaux qu'elle capture, mais les proies ne peuvent pas lui échapper.

La Noctule commune, malgré sa grande vitesse de vol, peut effectuer des piquets ou des crochets pour attraper sa proie.

 

  1. Menaces et protection

Statut difficile à définir, les populations étant très mal connues. Elle semble en régression en France.

 

Back to top

Zope 3