+ de critères

Chauves-souris : les Vespertilion de Daubenton et Vespertilion de Capaccini

Espèce présente dans presque toute l'Europe, sauf dans le nord de la Scandinavie et de l'Écosse, la répartition du Vespertilion de Daubenton est très différente de celle de son cousin. Ce dernier est plutôt méditerranéen, jusqu'aux Balkans.
Au Nord, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur détermine la limite de son aire.

Le Vespertilion de Daubenton chasse en frôlant l'eau
Le Vespertilion de Daubenton chasse en frôlant l'eau © P. Favre
  1. Description

Nom latin : Myotis daubenton - Myotis capaccini

De taille moyenne à petite, leur pelage est lâche avec un dos plutôt gris-brun et un ventre gris-argenté.

Le museau est couleur chair, pointu, plus foncé au bout.

Les oreilles et le patagium sont gris-brun.

Leurs grands pieds (leur permettant de pêcher en raclant la surface de l'eau) sont caractéristiques de ces deux espèces jumelles.

Les oreilles sont de longueur moyenne, étroites, plutôt triangulaires, avec un tragus droit, rétréci en hauteur et n'atteignant pas la moitié de l'oreille.

Leur éperon atteint le tiers de l'uropatagium.

La présence de poils couvrant entièrement l'uropatagium, et un museau plus ramassé, avec des oreilles plus arrondies, permettent de distinguer le Vespertilion de Capaccini de son cousin. Leur différenciation nécessite souvent la présence d'un spécialiste.

Risque de confusion : Vespertilion à moustaches, Vespertilion de Natterer, Vespertilion de Bechstein, Vespertilion à oreilles échancrées.

  1. Habitat

Surtout présent en plaine, le Vespertilion de Daubenton est une espèce forestière dont le besoin en eau est fort.

Les gîtes sont dans les arbres creux, mais aussi dans les greniers ou sous les ponts.

Son cousin préfère les paysages karstiques et très vallonnés, dans les régions boisées riches en eau.

Les deux espèces hivernent dans des grottes.

  1. Comportement

Après un hivernage de la mi-octobre à la fin mars, les femelles se rassemblent dès la mi-mai.

Les colonies atteignent rarement plus de 200 individus pour le Vespertilion de Daubenton et jusqu'à 500 femelles groupées au plafond des grottes chez le Vespertilion de Capaccini.

Elles mettent bas un seul jeune à partir de la mi-juin. Ce dernier pouvant voler à partir de la 4ème semaine, les colonies commencent à se disperser à la fin juillet.

Chez le Vespertilion de Daubenton, plusieurs rassemblements d'individus ont déjà été observés en août sur les sites d'hivernage.

  1. Régime alimentaire

Les animaux sortent à la fin du crépuscule pour chasser le plus souvent au dessus de l'eau.

De leur vol rapide et agile, ils prospectent la surface de l'eau (de 5 à 20 cm au dessus) pour y capturer des proies (principalement des insectes aquatiques, mais parfois aussi des alevins).

Ces deux espèces chassent aussi des petits insectes (moustiques, tipules et papillons de nuit) jusqu'à 5 m de hauteur autour des arbres.

Leur territoire de chasse ne dépasse pas 5 km du gîte chez le Daubenton.

 

  1. Menaces et protection

L'aire de répartition du Vespertilion de Capaccini semble se réduire au nord, il aurait déjà disparu en Suisse. Son statut en France reste mal connu.

 

Mesures du Vespertilion
Mesures du Vespertilion © Laurent Tillon / ONF
Ressources