+ de critères

 

Chauves-souris : le Molosse de Cestoni

Espèce typiquement méditerranéenne, elle peut être abondante là où la nature lui offre de grandes parois verticales (falaises, gorges). La verticalité des immeubles permet à certaines colonies de retrouver des gîtes favorables.

  1. Description

Nom latin : Tadarida teniotis

Parmi les plus grandes espèces d'Europe, il constitue un genre à part.

Oreilles longues et larges atteignent l'extrémité du museau et se touchent à la base.

Le museau est lui aussi très long, pointu avec des narines s'ouvrant vers l'avant.

Grands yeux. Pelage court, fin et mou, grisâtre à brunâtre.

L'une des caractéristiques de l'espèce, est la queue libre de son uropatagium sur un tiers de sa longueur.

Risque de confusion : aucun.

 

  1. Habitat

Le Molosse de Cestoni est un habitué des régions de montagnes, on le rencontre au niveau des falaises, des gorges et des agglomérations jusqu'à 2000 m d'altitude.

Les quartiers d'hivers sont inconnus, il est possible que l'espèce soit active toute l'année, les conditions climatiques étant favorables au bord de la Méditerranée.

 

  1. Comportement

Espèce assez mal connue.

Après une maturité sexuelle apparue lors de la première année (pour les femelles), les animaux donnent naissance à un seul petit, émancipé après 6 à 7 semaines.

Les colonies peuvent rassembler plus de 100 individus à partir de fin juin.

 

  1. Régime alimentaire

L'animal est capable d'effectuer des vols sur plus de 30 km pour s'alimenter.

Son vol rapide et ses émissions ultrasonores très basses dans les fréquences, lui permettent de capturer des papillons nocturnes sans être détecté par ces derniers.

 

Mesures du Molosse de Cestoni
Mesures du Molosse de Cestoni © Laurent Tillon / ONF
Ressources