+ de critères

En images A chaque peuplement sa sylviculture

De leur naissance à l'âge de la maturité où ils seront coupés, les arbres sont au cœur de toutes les attentions des forestiers. Pour s'épanouir, les semis, ou jeunes pousses, ont besoin d'eau, de lumière et d'espace. Tout au long de la vie d'un peuplement, les forestiers procèdent donc à diverses opérations sylvicoles pour assurer aux jeunes arbres une croissance harmonieuse. Des coupes dites « d'éclaircie », « d'amélioration » ou encore de « régénération » permettent notamment aux espèces de bénéficier d'un apport en lumière et en oxygène suffisant. Dans certains cas, des clôtures peuvent être installées pour protéger les jeunes pousses de la dent du gibier.

Dans le cadre de la gestion durable mise en place par les forestiers de l'ONF, la sylviculture est adaptée au type de peuplement. La suite en images... 

Sylviculture de feuillus

Illustration
La forêt française est composée à 67% de feuillus. Ces peuplements se situent essentiellement dans les plaines ou à moyenne altitude. Leur cycle de vie est plus long que celui des résineux.

La sylviculture du chêne

Sylviculture de résineux

Illustration
Les peuplements de résineux se situent majoritairement en zone montagneuse, dans le massif landais et dans les plantations assez récentes de l'ouest de la France. En France, plus de la moitié du volume de bois commercialisé est issu de résineux, car ils sont plus rapidement exploitables.

Gestion durable
Ressources