+ de critères

actu Travaux post-incendie à Saint-Cannat et Eguilles
20/04/18 Provence-Alpes-Côte d'Azur (Bouches-du-Rhône), à Saint-Cannat et Eguilles

Le 15 juillet 2017, plus de 750 ha de forêt de pin d’Alep ont brulé sur les communes de Saint-Cannat, Eguilles, La Barben et Lambesc. Les communes de Saint-Cannat et Eguilles ont fait appel à l’ONF pour organiser, planifier et réaliser les coupes de bois sur la zone incendiée, pour la sécurité du site et sa réhabilitation paysagère.

Illustration
Tas de bois façonné en bordure de piste © ONF

Ce projet a pour objectif d’évacuer tous les bois brûlés et d’arriver à les valoriser commercialement. Grâce à la vente de leurs bois, les communes ont l’intention de mener des travaux de réhabilitation et de renouvellement des parcelles incendiées.

Le chantier comprend plusieurs étapes, premièrement l’abattage des arbres brûlés, le façonnage (la mise en billons de 2 m et 4 m), mais aussi le débardage (vidange des bois et formation de piles de billons prêtes au transport).

Enfin, les rémanents d’exploitation (branches, petits bois, feuilles et aiguilles) sont broyés sur place. Cette dernière étape post-chantier intervient pour assurer un meilleur rendu paysager, notamment aux abords des pistes les plus fréquentées, mais aussi dans les zones où la petite taille des végétaux incendiés n’a pas permis une valorisation en billons.

Le respect des délais

Préparées dès l’automne 2017 en partenariat avec les deux communes forestières, les premières interventions d’exploitation forestière ont commencé dès le 2 janvier 2018, avec pour objectif de terminer l’exploitation des 11000 T de bois brûlés en moins de 4 mois.

En effet en région méditerranéenne, les travaux forestiers sont interdits pendant l’été en raison du risque incendie de forêt. Il fallait donc impérativement que le chantier soit terminé avant le début de l’été.

Organisation et étapes du chantier

Trois chantiers d'exploitation distincts ont été menés de concert et les équipes de l'ONF ont su répondre aux objectifs, car les exploitations sont aujourd'hui terminées. L'exportation et la commercialisation des bois continuent vers les centrales de cogénération (livraisons vers Uniper, Inova, mais aussi VALSUD Fuveau).

Les interventions de broyage post-chantier d'exploitation ont commencé et se termineront dans le courant du mois de mai.


ONF Midi-Méditerranée
Ressources