+ de critères

3 questions à... Antoine Aymer, technicien forestier territorial à l’unité territoriale de Versailles

Illustration
© Aurélie Duhamel / ONF

Quel rôle joue le technicien forestier territorial lors d’une coupe ?

Du martelage à la vente des bois, le technicien forestier territorial assure un suivi des coupes engagées au sein de la parcelle. Dans le cas d'une coupe de bois vendu sur pied, où l'acheteur coupe et exploite lui-même ses bois, je m'assure que la coupe soit conforme au Règlement National d'Exploitation Forestière (RNE).

À quoi reconnaît-on une coupe réglementaire ?

Premièrement, en vérifiant que les bois coupés sont ceux identifiés pendant le martelage. Les souches doivent conserver la trace du marteau - ou de la bombe de peinture - et ne doivent pas être trop hautes pour assurer le passage des engins. Les branches doivent être correctement disposées au sol. Coupées à moins de trois mètres, les branches se transforment plus rapidement en humus et se dégradent naturellement grâce aux insectes et champignons qui accélèrent leur décomposition.

Comment assurez-vous la sécurité du public ?

Lorsqu'un arbre doit être coupé, parce qu'il menace la sécurité du public, ou qu'une parcelle doit être coupée, je m'assure au préalable que la zone de coupe soit sécurisée et que les riverains aient été informés. Je veille à ce que les chemins soient dégagés, que les branches et grumes laissées au sol avant le débardage n'encombrent pas les sentiers. Il est important de contribuer à l'harmonie paysagère surtout en forêt péri-urbaine et de ne pas gêner la promenade du public en forêt.


Gestion durable
Ressources