+ de critères

Entretien avec... Guillaume Choisy Directeur général de l’agence de l’eau Adour-Garonne

Illustration
© Agence de l'eau Adour-Garonne

Préserver les milieux aquatiques et humides : c’est l’objectif de la convention signée le 26 juin dernier entre l’Office national des Forêts et l’Agence de l’eau Adour-Garonne. Ce partenariat avec l’ONF est-il une première ?

C'est en effet la première fois que nous signons une convention de partenariat, mais en réalité nous sommes en contact depuis une dizaine d'années autour des missions de gestionnaire de réserve naturelle et de préservation de zones humides que l'Agence soutient financièrement.

Quels sont les enjeux et actions prioritaires identifiées ?

L'objectif est de mettre en lumière les actions de l'ONF qui bénéficient d'un cofinancement de l'Agence, mais aussi d'initier de nouvelles démarches sur la continuité écologique et plus globalement sur la qualité des cours d'eau en milieu forestier. Nous allons aussi renforcer les actions, notamment sur la valorisation des connaissances en matière de zones humides. Sur le thème du changement climatique, l'ONF établit d'ores et déjà des constats, mène des expérimentations ; de son côté, l'Agence travaille à un plan d'adaptation à l'échelle du bassin Adour-Garonne : nos échanges contribueront à nous enrichir mutuellement.

De quelle façon s'articulera l'action de ces deux organismes ?

Plus qu'un partenariat, cela sera une vraie collaboration entre nos deux établissements qui ont des objectifs communs. Un bilan sera établit fin 2018 pour permettre d'envisager les conditions de prolongement et d'amplification de ce partenariat lors de notre prochain programme 2019-2024.

Quelle vision portez-vous sur l’Office national des forêts ?

L'ONF est un établissement ancré au cœur des territoires avec lequel l'Agence partage l'ambition d'une gestion équilibrée de l'eau et des milieux aquatiques, au bénéfice de la population et des espaces forestiers.

En bref, la feuille de route 2017-2018

  • Connaître et préserver les zones humides,
  • Gérer les cours d'eau forestiers,
  • Valoriser la biodiversité associée aux milieux aquatiques et humides,
  • Soutenir l'émergence de projets territoriaux participant à la qualité des eaux,
  • Partager les connaissances et l'évolution des modes de gestion en lien avec le changement climatique,
  • Sensibiliser à la gestion des forêts et des milieux aquatiques.

 

Le saviez-vous ?

Couvrant plus d'un quart du territoire français, les forêts jouent un rôle majeur dans l'approvisionnement en eau et la protection des zones de captage, en contribuant à réguler les débits et à filtrer les eaux.

 


Gestion durable
Ressources