+ de critères

actu La forêt de la Commanderie observée à la loupe
18/04/17 Ile-de-France (Seine-et-Marne)

Depuis 2004, la forêt domaniale de la Commanderie fait l’objet d’une déclaration d’utilité publique (DUP). L’acquisition par l’état de parcelles boisées privées portera sa surface à 2 500 hectares en 2019. Pour gérer cette nouvelle forêt, encore faut-il bien la connaître. L’ONF y travaille en réalisant un inventaire de ses arbres.

Illustration
Des relevés précis réalisés sur le terrain © Guillaume Larrière / ONF

Pendant 3 mois, les agents de l’ONF ont sillonné les 2 400 hectares de forêt pour installer et mesurer 180 placettes d’inventaire. Ces emplacements, localisés avec un GPS, couvrent chacun une surface de 500 m2.

A l’intérieur, les forestiers y ont recueillis plusieurs renseignements. Ils ont identifié, décris et mesuré les arbres : espèce, diamètre, hauteur, état sanitaire. Puis analysé la végétation basse, noté les caractéristiques du sol et la capacité de la forêt à se renouveler. La richesse biologique a également été évaluée par la présence ou non de bois mort.

Une fois traitées, ces données offriront un portrait précis de la forêt de la Commanderie. En repassant tous les 10 ans sur ces placettes, les forestiers pourront connaître son évolution : croissance des arbres, renouvellement de la forêt, prélèvement de bois...

Les résultats sont attendus au deuxième semestre 2017. 

La forêt auparavant passée au scanner

Avant l’inventaire au sol, une observation par les airs a été effectuée, avec une technique de relevé laser par avion : le Lidar. En survolant la forêt, il envoie des impulsions au sol pour recueillir des informations. Ce dispositif produit des images en 3D fournissant une cartographie extrêmement fine : végétation forestière, relief du sol, hauteur, nombre et densité des arbres. Cela vient enrichir les relevés effectués au sol par les agents.

 

A quoi vont servir ces données ?

Grâce à ces analyses, l’ONF va récolter de nombreuses informations sur la forêt de la Commanderie. La gestion forestière repose sur un document, appelé aménagement forestier. Celui-ci programme, sur une période de 20 ans, les actions à mener dans la forêt en prenant en compte divers enjeux : écologiques, économiques, sociaux et paysagers. Les résultats issus des inventaires serviront à préparer le nouvel aménagement de la Commanderie qui entrera en vigueur en 2020.

 


En forêt
Ressources